Hip Hop
Tremplin Hip Hop

Formation professionnelle aux danses urbaines.

Danseurs au sol, danseurs debout, ils respirent, parlent, écrivent et dansent hip hop.  Ils avaient besoin d’un tremplin, ils ont trouvé leurs scènes !

L’objectif de ce projet pilote est de repérer de jeunes danseurs ou chorégraphes Hip Hop et de leur donner le maximum d’outils en vue d’une professionnalisation de leurs pratiques.

Après une année de formation (perfectionnement aux danses hip hop, mais aussi ouverture aux autres langages artistiques, initiation aux techniques d’écriture, à la dramaturgie, à la scénographie, à l’écriture de dossiers de promotion et à la recherche de financements,…), les artistes sont mis en situation à travers des créations de projets « courts » (30 minutes).

 

La première édition (2009-2012) a abouti à la création de trois spectacles de format court présentés lors de soirées composées : une œuvre collective, Ce que je porte avec moi, encadrée par Angélique Wilkie et Carmen Blanco Principal et deux projets initiés par des danseurs eux-mêmes : Drip Hop! Et Les absents ont toujours tort(tilla) + Get your Funk.

Le projet Drip Hop ! a été soutenu administrativement et artistiquement par la Compagnie Victor B.

Un documentaire de 53 minutes de Anne Closset, intitulé Get your funk, retrace l’aventure de cette formation.   Ce film a été diffusé sur Arte et sur la Deux (RTBF), dans le cadre de l’émission Quai des Belges (avril 2012).

 

L’édition 2 (2013-2015) s’est clôturée au printemps 2015 avec la création de deux spectacles au format long (50 minutes) : Mon/De et Improspection. Le projet Mon/De, de Julien Carlier, a été soutenu administrativement et artistiquement par la Compagnie Victor B.

 

Entre l’édition 2 et 3, le Tremplin Hip Hop a soutenu deux créations de deux chorégraphes ayant participé aux deux premières éditions : J’ai ressenti très fort le besoin de repartir de Eliane Nsanze et Déjà-Vu de Julien Carlier, création soutenue administrativement et artistiquement par la Compagnie Victor B.

 

L’édition 3 (2017-2019) vient de connaître son aboutissement avec la création, à Mons, le 21 octobre 2019, de 3 spectacles : The #roof is on fire de Lila Magnin, Au fil du temps par la Compagnie Corpeaurelles et Orchestre Vide de Habib Ben Tanfous, création soutenue administrativement et artistiquement par la Compagnie Victor B.

Ces spectacles se rejoueront prochainement au CC Jacques Franck (20 et 21 novembre 2019), au CC de Welkenraedt dans le cadre du Festival Pays de Danse (2 février 2020), au CC de La Louvière (2 mai 2020), aux Ecuries de Charleroi-Danses (8 mai 2020) et au Théâtre de Namur (14 mai 2020).

 

Créations soutenues artistiquement et administrativement par la Compagnie Victor B. :

 

– Drip Hop (création 2012), de Vanarith Kang

Depuis toujours, les hommes ont peint la danse.  Aujourd’hui, Drip Hop danse la peinture.  Inspirés par l’action painting ou le dripping, chers à Jackson Pollock, Sam Francis et d’autres, les danseurs sont des pinceaux glissant sur la toile blanche que sont le sol et l’espace. Mouvements, sons, rythmes et énergies tracent de nouveaux dess(e)ins !  Drip Hop est un spectacle qui mixe différents styles de danses hip hop avec la peinture et des projections vidéo interactives.

Chorégraphie, mise en scène: Vanarith Kang
Avec: Julien Carlier, Adelaïde Hanne, Elora Pasin, Feras Shaban, Jehan Smets
Dramaturgie et aide à la mise en scène : Jean-Michel Frère

Scénographie et vidéo interactive: Thomas Israël
Création lumières: Jean-Jacques Deneumoustier
Création costumes: Patty Eggerickx
Musiques originales: Turtle Master, Vanarith Kang, Daniel Cortes Bueno
Regard extérieur: Carmen Blanco Principal, Angélique Willkie

 

– Mon/de (création 2015), de Julien Carlier

MON/DE s’inspire des paralysies du sommeil, trouble provoquant, lors de l’endormissement ou du réveil, une paralysie du corps alors que le sujet est totalement conscient. Elles s’accompagnent d’hallucinations visuelles, auditives et physiques, pouvant provoquer de fortes angoisses. A travers différentes techniques hip-hop, la danse amène les interprètes dans cet état étrange où la réalité, la matière et le temps sont déformés.

Chorégraphie : Julien Carlier
Danse : Arthur Pedros, Julien Carlier, Youssef Fennane (création avec : Manu Di Gloria, Vanarith Kang, Arthur Pedros)

Création musicale et performance live : Simon Carlier
Création vidéo et performance live : Carlos Ameller

Scénographie et costumes : François Lefebvre
Création lumières : Jean-Jacques Deneumoustier
Conseillers artistiques : Jean-Michel Frère, Carmen Blanco Principal

 

– Déjà-Vu (création 2016), de Julien Carlier

« Déjà-vu » explore la thématique du Labyrinthe sous toutes ses formes. Le labyrinthe physique ou mental, celui que nous portons en nous ou celui dans lequel nous entrons physiquement. Il est le point de départ de la création à tous niveaux, aussi bien dans le mouvement et l’installation scénique que dans la construction dramaturgique de la pièce.

Sur scène, quatre danseurs nous racontent quatre histoires différentes.
Ils déambulent, se croisent, se rencontrent, puis poursuivent leurs routes. Ils sont à la recherche d’un but qui leur est propre, ils voyagent en suivant leur « fil d’Ariane ».

Chorégraphie : Julien Carlier
Danse : Fanny Brouyaux, Davide Zazzera, Arthur Pedros, Julien Carlier
Musique : Simon Carlier
Texte : Thibaut Nève
Scénographie : Justine Bougerol
Costumes : Marine Stevens
Création lumière : Julien Soumillon
Conseillers artistiques : Karine Ponties, Jean-Michel Frère

 

– Orchestre vide (Création 2019), de Habib Ben Tanfous

Le temps d’une nuit, nous plongeons dans un endroit où tous les excès sont possibles. Un karaoké où des êtres complexes viennent s’essayer à la chanson, et se perdre. Entre délires et réalités, entre visible et invisible, six êtres singuliers se racontent à travers les mots choisis de chansons françaises d’une époque qu’ils n’ont pas connue.

Conception, chorégraphie et mise en scène : Habib Ben Tanfous

Avec : Yoann Bondo, Walid Boho, Chems Eddine El Badri, Alexandre Kinnen, Corentin Piquard, Samantha Mavinga

Assistanat à la mise en scène : Elisa Firouzfar

Création lumière : Aurore Leduc

Création musicale : Rowan Van Hoef

Scénographie : Peter Maschke

Costumes : Justine Struye

Conseiller artistique: Jean-Michel Frère

Distribution

PRODUCTION Un projet initié par Jean-Claude Pambè Wayack (RIP), coordonné par le Centre culturel Jacques Franck, avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et de tous les partenaires du Tremplin Danse Hip Hop :Théâtre de Namur, Centre culturel de Namur, Compagnie Victor B., Maison Folie / MARS – Mons, Charleroi danses, Centre culturel Régional du Centre – La Louvière, Théâtre de Liège, Centre culturel de Chênée, Grand Studio, Lezarts Urbains, Cie Art-Track, Le Flow – Centre Euro régional des cultures urbaines, Iles asbl, Pianofabriek, Citylab, le BIJ.

Agenda

Booking